logo-challenge-recrutement

La lettre de motivation est-elle toujours essentielle ?

Dans le monde du recrutement en constante évolution, les pratiques traditionnelles subissent une transformation significative.

L’une des victimes de ce changement est la lettre de motivation :  cet élément autrefois incontournable n’est plus essentiel dans le processus de sélection des candidats. Dans un marché du travail très concurrentiel où les entreprises doivent redoubler d’effort pour attirer les potentiels candidats, est-il encore pertinent d’imposer à ceux-ci la rédaction d’une lettre de motivation ?

Autrefois considérée comme un moyen crucial pour les candidats de se démarquer, la lettre de motivation perd du terrain au profit d’autres critères plus tangibles, tels que l’expérience professionnelle, les compétences techniques et l’adéquation culturelle. Le recruteur de 2023 semble accorder une priorité croissante aux preuves concrètes des compétences d’un candidat, comme les portfolios en ligne et les résultats mesurables, les tests de personnalités, plutôt qu’à des énoncés de motivation souvent génériques, d’autant plus depuis l’émergence des outils comme ChatGPT.

Cette tendance soulève des questions sur le rôle futur de la lettre de motivation.

Est-elle condamnée à devenir une relique du passé, ou peut-elle se réinventer pour rester pertinente dans un paysage professionnel en mutation ?

Certains pourraient estimer que la lettre de motivation peut toujours jouer un rôle important en fournissant des informations contextuelles sur le candidat, telles que son intérêt pour le poste ou sa compréhension approfondie de l’entreprise. Cependant, ces éléments peuvent être intégrés de manière plus organique dans le processus de recrutement, favorisant ainsi les échanges et éliminant ainsi la nécessité d’un document distinct.

En revanche, envoyer un mail après un entretien d’embauche permet au candidat de remercier le recruteur, de réaffirmer son intérêt pour le poste, et éventuellement clarifier des points importants. En résumant ses points forts et en montrant comment ils répondent aux besoins de l’entreprise, le candidat se démarque positivement. Ce geste démontre également ses compétences en communication et maintient la visibilité du candidat dans l’esprit du recruteur.

Cette étape est stratégique et peut influencer favorablement la perception du recruteur et renforcer la position du candidat dans le processus de sélection.

Une chose est certaine : le recrutement évolue !

Candidats : restez informés sur ces changements et adapter votre stratégie en conséquence !

D'autres articles ...

onboarding

Réussir l’onboarding de vos collaborateurs

Un des piliers de la marque employeur consiste à accueillir et accompagner les nouveaux collaborateurs dans leur prise de poste. Appelée « Onboarding », cette période d’intégration, si elle est réussie, permettra de développer le sentiment d’appartenance et l’engagement de vos nouvelles recrues, tout en les rendant rapidement opérationnelles.

main souris

Le personal branding

Être sur le marché de l’emploi en 2022 nécessite de s’adapter aux réseaux et à maitriser sa communication. A l’heure ou l’e-réputation et l’image de marque sont des enjeux cruciaux pour les entreprises, quels sont, sur la partie personal branding, les aspects à développer ?

Commerce & Marketing

Evoluant auprès de profils maîtrisant généralement les différentes techniques de communication, cette division exige de nos consultants une maîtrise avancée des entretiens ainsi qu’une excellente capacité à proposer un projet attractif sans survendre le poste.

Quel que soit son degré de technicité, le métier de Commercial possède généralement une fiche de poste très standardisée : élaboration d’une approche/stratégie commerciale, prospection physique et téléphonique, négociation, suivi clients, réalisation de devis… 

Afin de valoriser et sécuriser le recrutement, nos consultants travaillent alors sur l’envers du décor.

Dans un premier temps, nous réalisons avec le client l’analyse factuelle des éléments du poste : passif du poste, CA du portefeuille, composition et ventilation par département/ client/ secteur d’activité, typologie de décisionnaires, positionnement sur le marché, objectif à C/M/L terme… 

Dans un second temps, nous restituons de manière pragmatique, efficace et fidèle ces éléments auprès de profils connaissant généralement parfaitement leur marché.

Jennifer BARDY

Responsable de la division BTP

Après une formation en école de commerce à Montpellier, Jennifer a fait ses premiers pas en tant que chasseuse sur la sphère Londonienne avant de rejoindre un cabinet de recrutement national.

C’est en 2019 qu’elle rejoint le cabinet sur la division BTP.

Jennifer est une épicurienne, amoureuse des voyages et de la littérature.